Prix de l’ACP : L’examen du secondaire et du collégiale

L’ACP administre l’examen du secondaire et du collégial dans les provinces du Canada.

*****************************************************************

L’examen du secondaire et du collégial de 2023 aura lieu le 5 avril. 

Il sera administré en personne par des enseignants du secondaire dans les écoles locales.  Pour inscrire votre école en tant que participant,
vous pouvez contacter votre coordinateur provincial

*****************************************************************

Les résultats de l’examen du prix 2022 sont maintenant disponibles ! Cliquez ici pour les consulter

Introduction

L’examen du secondaire et du collégial de l’ACP est basé sur un syllabus reconnu internationalement, le programme de base supérieur de physique de l’I.B.  L’examen de l’ACP porte principalement sur les sections du syllabus couvrant la mécanique, l’optique et l’électricité et le magnétisme; si d’autres sujets sont inclus pour couvrir des élements présent aux Olympiades internationales de physique (par exemple, la physique moderne, la thermodynamique, etc.), les formules nécessaires sont fournies.  Puisque toutes les provinces du Canada ont des programmes différents et que le niveau de physique enseigné varie grandement, l’examen utilise un programme de base général qui est largement reconnu et utilisé dans le monde entier.  De plus amples informations sur les Olympiades internationales de physique sont disponibles au bas de cette page.

Le niveau de l’examen de l’ACP est intentionnellement élevé. Seuls les meilleurs élèves de chaque école sont censés prendre part à l’examen et seule une poignée d’élèves au Canada sont censés terminer complètement l’examen de l’ACP dans le temps imparti. Les statistiques passées indiquent que sur les quelque 2 000 élèves qui passent l’examen chaque année, la meilleure note est généralement supérieure à 80 % et que 50 à 100 élèves à l’échelle nationale obtiennent une note supérieure à 50 %. L’examen du secondaire et du collégial de l’ACP est un concours, et non un jugement sur la performance d’un élève en classe. Nous recherchons les étudiants en physique les plus compétents et les mieux formés du Canada.

Les calculatrices programmables ne sont pas autorisées pour l’examen du secondaire. Il y aura des variations entre les écoles à la fois dans une province et à l’échelle nationale. Un certain nombre d’universités au Canada accordent des bourses d’entrée aux meilleurs étudiants de l’examen de l’ACP.

Structure et portée

Il y aura un seul examen national écrit un jour commun par toutes les écoles de toutes les provinces. L’examen sera disponible en anglais et en français. Il y aura une section à choix multiples (25 questions) et trois problèmes à réponse longue. La première section servira de filtre pour choisir les épreuves dont les réponses longues seront corrigées pour le concours national mais, dans la mesure du possible, il est préférable que les coordinateurs examinent toutes les parties des épreuves avant de sélectionner celles qui seront jugées au niveau national.

L’examen sera établi, imprimé et corrigé par un comité national d’examen. Le secrétaire de cette commission sera également chargé d’annoncer les résultats nationaux et de distribuer les prix nationaux.

L’examen sera distribué aux écoles de chaque province par des coordinateurs provinciaux. Ceux-ci seront chargés de collecter les copies, de corriger la partie à choix multiples et de transmettre les copies admissibles aux correcteurs nationaux. Ils seront également chargés de distribuer leurs prix provinciaux et d’en informer le bureau national de l’ACP.

Un syllabus international bien reconnu est utilisé pour l’établissement de l’examen : le programme de base du Baccalauréat International (plus un peu d’optique géométrique). L’accent sera mis sur la mécanique, l’optique, l’électricité et le magnétisme.

N’oubliez pas et rappelez aux enseignants que l’examen de l’ACP est un concours, et non un jugement sur les performances d’un élève en classe. Nous recherchons les élèves les plus compétents et les mieux formés en physique au Canada. Des variations sont à prévoir d’une école à l’autre, tant au sein d’une province qu’à l’échelle nationale.

La section à choix multiples sera notée sur une échelle de 25. Chaque question à réponse longue sera notée sur 20. Une note totale sur 100 sera calculée en pondérant la section à choix multiple et la section à réponse longue dans un rapport de 40/60. Comme par le passé, le correcteur de langue française est chargé de s’assurer que son schéma et ses pratiques de notation sont équivalents à ceux utilisés par les correcteurs anglais.

Prestations et prix supplémentaires

Les coordonnateurs provinciaux agiront en fonction des résultats annoncés de l’examen et distribueront des prix au niveau provincial conformément au budget de l’ACP prévu à cet effet. Le résultat d’un élève à cet examen national peut être mis à la disposition de toutes les universités du Canada, ce qui rend l’élève admissible à une bourse d’études. De plus, il y aura des prix nationaux*, parrainés par l’ACP, de l’ordre de 500 $ pour la première place, 300 $ pour la deuxième et 200 $ pour la troisième. L’examen, les solutions et les résultats seront affichés en temps voulu sur le site Web de l’examen de l’ACP.

*Les prix doivent être réclamés dans les deux (2) ans suivant leur attribution.

 


 

2023 Concours des Olympiades internationales de physique (IPhO)

 

Qu’est-ce que l’Olympiade internationale de physique ?
Les Olympiades internationales de physique sont essentiellement les Jeux olympiques de physique pour les lycéens. Il s’agit d’un concours annuel de physique pour les élèves du secondaire, qui fait partie des Olympiades scientifiques internationales. Les pays inscrivent des équipes nationales à la compétition afin de se disputer les médailles et les honneurs.

L’IPhO a eu lieu pour la première fois en 1967, à Varsovie, en Pologne. Depuis, elle a lieu chaque année et s’est progressivement élargie pour inclure plus de 80 pays des 5 continents.

 

Équipe nationale du Canada – processus de sélection
Le concours de sélection de l’équipe canadienne pour l’IPhO est ouvert à tous les lycéens canadiens.

L’équipe sera sélectionnée parmi les quinze élèves ayant obtenu les meilleurs résultats à l’examen du CAP. Attention : cet examen est difficile.

 

Que se passe-t-il ensuite ?
Les quinze meilleurs élèves sont ensuite invités au camp d’entraînement des Olympiades canadiennes de physique, qui se déroule en mai et dure une semaine, pour une formation intensive en physique et des essais en équipe.

Ce camp se déroule sur le campus de l’UBC à Vancouver – et tous les frais sont pris en charge !

En effet, les vols, l’hébergement et les repas sont pris en charge. Tout est payé grâce aux donateurs du programme.

À la fin du camp d’entraînement, cinq étudiants sont choisis pour former l’équipe nationale, sur la base de leurs performances pendant la semaine d’entraînement. C’est ce groupe qui se rendra au Japon en juillet pour représenter le Canada à l’IPhO !

 

Que se passe-t-il alors ?
Les étudiants retournent chez eux et terminent l’année scolaire.

En juillet, ils se rendent à nouveau à l’UBC pour rencontrer les superviseurs du programme. En juillet, ils se rendent en équipe à Tokyo pour participer à l’IPhO – et vous l’avez deviné ! Tous les frais sont couverts !

 

Récapitulation :
5 avril 2023 – Les étudiants en physique de tout le Canada passent l’examen de physique du CAP pour les écoles secondaires. Retenez cette date ! Visitez le site Web de l’ESPC de l’ACP  et communiquez avec votre coordonnateur provincial pour vous inscrire.

Deux semaines plus tard – La correction de l’examen est terminée et les quinze meilleurs élèves sont invités au camp d’entraînement pour tenter de faire partie de l’équipe canadienne !

22-27 mai – Camp d’entraînement des Olympiades canadiennes de physique de l’UBC à Vancouver – formation, mentorat et sélection de l’équipe.

27 mai – L’équipe nationale du Canada (composée de 5 étudiants) est annoncée !

10-17 juillet – IphO à Tokyo, Japon. L’équipe nationale du Canada représente notre pays dans une compétition internationale.

 

Comment les étudiants s’inscrivent-ils à l’examen de l’ACP ?
Le 5 avril 2023, l’Association canadienne des physiciens et physiciennes offrira cet examen dans les écoles secondaires du Canada.

Pour obtenir de plus amples renseignements et les dernières mises à jour concernant l’inscription, les enseignants peuvent visiter le site Web de l’ACP et communiquer avec leur coordonnateur provincial.

 

Pourquoi vos étudiants en physique devraient-ils participer à l’IPhO ?
Les avantages de cette compétition sont énormes :
– L’IPhO attire les meilleurs jeunes talents canadiens en physique à travers le pays pour qu’ils se mesurent à d’autres équipes internationales.
– Les membres de l’équipe ont l’occasion de tisser des liens et de nouer des amitiés durables avec les plus brillants physiciens du monde entier.
– Ce concours constitue une base solide pour le recrutement dans les meilleures universités, les emplois, les carrières, les programmes d’enseignement supérieur et les chasseurs de têtes dans les domaines de la science, de l’industrie, des affaires et de l’enseignement.

 

Je veux commencer ! Que faire ensuite ?
1. Étudiants ! Vérifiez si l’examen de l’ACP est prévu à votre école secondaire (si ce n’est pas le cas, demandez au coordonnateur provincial de vous indiquer où vous pouvez passer l’examen).
2. Préparez-vous à l’examen ! (Consultez le site Web de l’ACP pour savoir ce qu’il faut étudier et pour voir les questions et les solutions des examens antérieurs de l’ACP.)
3. Adressez-vous à votre professeur pour obtenir des exercices pratiques supplémentaires et des conseils.
4. Passez l’examen !
5. Résultats : Le site web de l’ACP affichera les résultats de l’examen de physique des lycées de l’ACP d’ici la fin du mois d’avril 2023, et les élèves les mieux placés seront contactés directement pour leur communiquer leurs résultats et les inviter à participer au camp national. La sélection de l’équipe sera annoncée à la fin du camp et l’équipe participera ensuite aux Olympiades de l’IPhO à Tokyo, au Japon.

 

Vous avez encore des questions ? N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse outreach@phas.ubc.ca